Responsabilité civile
Assurance auto RC

✓ Obligatoire lorsque vous roulez en voiture

✓ Indemnise les dommages que vous occasionnez à des tiers

 

 

RESPONSABILITÉ CIVILE (RC)

Imposée par la loi

En tant que propriétaire d’une voiture, vous êtes tenu d’assurer votre voiture contre les dommages occasionnés à des tiers. C’est ce qu’on appelle une assurance auto RC.

Couvre les dégâts occasionnés à des tiers

La RC couvre les dommages physiques et matériels que vous causez à vos passagers, piétons, cyclistes, conducteurs et passagers d’autres véhicules…

 

La RC n’intervient pas pour vos propres dommages en tant que conducteur.

Offre une assistance gratuite et un véhicule de remplacement

Avec la RC, vous pouvez compter sur une assistance gratuite 24h/24 et 7 j/7 en Belgique (ou jusqu’à 100 km à partir de la frontière) et un véhicule de remplacement en cas d’accident.

Vous assurez contre le vol, les dommages propres ou le vandalisme ?

Assurances complémentaires

Assurance Conducteur

Vous êtes blessé suite à un accident et en tort ?

Avec une assurance conducteur, vos propres blessures sont également assurées.

Assurance protection juridique auto

Avez-vous souffert d’un sinistre ou causé ce dernier ? Avez-vous commis une infraction grave au Code de la route ? Notre assurance protection juridique pour votre voiture couvre les frais de justice. Vous pouvez aussi compter sur nos conseils.

Assistance Auto

Vous êtes toujours accompagné.
En cas de crevaison, de panne ou d’accident en Europe, vous pouvez bénéficier d’une assistance dépannage, d’une voiture de remplacement ou d’une nuitée pendant les réparations et le rapatriement.

Les questions les plus fréquemment posées

Le bonus-malus existe-t-il encore ?

Depuis le 1er janvier 2004, ce système n’existe plus. Chaque assureur auto utilise aujourd’hui son propre système pour récompenser les bons conducteurs et pénaliser les moins bons.

Les assureurs communiquent toutefois une attestation de sinistralité lorsque vous changez de compagnie d’assurances de manière à ce que votre nouvel assureur puisse se faire une idée de votre sinistralité au cours des cinq dernières années. Cette sinistralité récente entrera également en ligne de compte dans le calcul de la prime pour votre assurance auto obligatoire auprès de votre nouvel assureur.

Vous avez plus de 30 ans et n’avez pas eu de sinistre depuis plus de 5 ans ? Certaine compagnie vous placera directement sur l’échelon le moins élevé et donc aussi le moins cher.

Faire appel à un réparateur agréé : quels sont les avantages ?

Vous êtes impliqué dans un accident et votre voiture est endommagée ?

Vous pouvez alors choisir librement votre réparateur. Néanmoins, Certaine compagnie dispose d’un vaste réseau de réparateurs agréés.

En faisant appel à un réparateur agréé, vous bénéficierez de plusieurs services supplémentaires :

  • constatation des dommages dans les 24 heures et estimation sous forme de montant concret par un expert
  • règlement direct de la facture par Allianz auprès du réparateur (à l’exception de l’éventuelle franchise)
  • véhicule de remplacement pendant la durée des réparations
  • possibilité de faire réparer directement les bris de vitre sans expertise préalable. Ici aussi, nous payons directement la facture au réparateur.

Si, au moment de conclure votre assurance auto, vous choisissez le réseau de Réparateur de la compagnie, vous pourrez bénéficiez de réduction supplémentaire sur votre Mini-Omnium.

Comment annuler votre assurance auto ?

Vous pouvez résilier le contrat d’assurance au moins trois mois avant la date d’échéance annuelle, par lettre recommandée, par notification de l’huissier ou par remise d’une lettre de résiliation avec accusé de réception. Cette lettre est à envoyer à la compagnie.

Comment le prix de votre assurance auto est-il calculé ?

Le prix de votre assurance auto (RC ou Omnium) est calculé en fonction de différents critères et paramètres comme par exemple, l’âge et l’expérience de conduite du conducteur principal.

Comment complèter correctement le constat d'accident ?

 

Complétez toujours le constat d’accident, même si la police est appelée sur les lieux.

Un seul exemplaire doit être complété (pour autant que les deux parties soient d’accord sur les circonstances).

Ne signez le constat que lorsque celui-ci a été totalement complété et ne doit plus être modifié. Si vous n’êtes pas d’accord avec la version de la partie adverse, ne signez pas le constat et complétez un constat distinct que vous remettrez à votre courtier.

Faites un croquis clair. Indiquez aussi les noms des rues, les panneaux et feux de signalisation, les marquages au sol, la direction des véhicules, …

Ne parlez jamais de la responsabilité. Ne notez donc pas sur le constat que vous êtes en tort, même si vous en êtes à peu près sûr.

Veillez à cocher les cases du bon côté du document (colonne de gauche ou de droite). Une erreur dans ce cas pourra avoir de graves conséquences pour l’évaluation de la responsabilité.

Si vous pouvez prendre des photos des circonstances de l’accident, faites-le et ajoutez-les au constat.

Remettez le document aussi vite que possible à votre courtier.

Visit Us
Follow Me
Tweet
Share